Allocution of Rudi Vervoort, Minister-President of the Brussels-Capital Region

I would like to express my support to the victims of the attacks of this morning, at the Brussels Airport in Zaventem and in the metro station Maelbeek. My thoughts are also directed to their families and closest.

This attack, without any precedent in Belgium, targeted strong symbols of its capital: its airport and its public transportation network. As a Brussels citizen, I feel an horror that cannot be named.

My greatest recognition goes to all members of the security and emergency force that are heavily mobilised to assist the victims.

I want to address our determination. We will let no one cowardly attack the values of Democracy. Barbarism will be fought continuously. Brussels will overcome obscurantism. 

Today, Brussels shows its true nature: an exemplar solidarity through massive blood donations, the gratuity of taxis and the numerous citizen that are opening their homes to host strangers in need on social networks.

Following this morning attacks, public transportation has been shut down and we do everything in our power to reopen the surface network today.

Measures have been taken for the schools to prevent kids and student to go out unaccompanied.

We ask the parents not to show up before end of class day so the kids can stay inside the schools, where they are kept safely. 

At 15, I will convene the Regional Security Council which will be followed by a communication. The Regional Security Council will be followed by an extraordinary meeting of the Government of the Brussels-Capital Region.

Fully aware of the gravity of the situation and the violence of those events, I call the Brussels population to remain calm and to avoid all unnecessary movements.

-------------------------------------------------------------------------------------

Déclaration du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort :

Je tiens d’abord à exprimer tout mon soutien aux victimes des attentats perpétrés ce matin à l’aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek. Mes pensées vont également à leurs familles et à leurs proches.

Cette attaque d’une ampleur sans précédent sur le territoire national a frappé des symboles forts de la capitale, son aéroport et son réseau de transport en commun. C’est d’abord dans ma chaire de Bruxellois que j’éprouve une horreur sans nom

J’exprime ma profonde reconnaissance à tous les membres des services de secours mobilisés en ce moment pour leur porter assistance.

Je veux vous dire notre détermination. Nous ne laisserons personne attaquer lâchement les valeurs qui portent notre démocratie. La barbarie sera combattue sans relâche. Bruxelles triomphera de l’obscurantisme.

Aujourd’hui, Bruxelles montre son vraivisage : une solidarité exemplaire s’exprime à travers des dons de sang massifs, la gratuité des taxis et des propositions d’hébergement qui affluent sur les réseaux sociaux.

Suite aux attaques survenues ce matin, le réseau des transports en commun est actuellement fermé et nous mettons tout en œuvre pour procéder à sa réouverture en surface aujourd’hui. En ce qui concerne les écoles, des mesures ont été prises pour éviter que les écoliers sortent non accompagnés. Il est instamment demandé aux parents de ne pas se présenter avant la fin des cours et afin que les enfants restent dans l’enceinte de leur école où ils sont actuellement en sécurité.

A 15h, je réunirai le Conseil Régional de Sécurité, à l’issue duquel unecommunication sera effectuée. Le Conseil Régional de Sécurité sera suivi d’une réunion extraordinaire du Gouvernement bruxellois.

Conscient de gravité de la situation et de la violence des événements, j’appelle la population bruxelloise au calme et je l’enjoins à éviter tout déplacement non indispensable.

Comment